• Date : 2008 - 2009
  • Type de projet : Comité de recherche doctorale
  • Diplôme : Maîtrise en sciences de l’information, Université de Montréal

Sujet de recherche

L’analyse et la visualisation des données ouvertes.

  • Date : 2013 - 2016
  • Type de projet : Mémoire (co-direction avec Audrey Laplante)
  • Diplôme : Maîtrise en sciences de l’information, Université de Montréal
  • Lien : Papyrus : dépôt institutionnel

Sujet de recherche

Les stratégies des maisons de disques indépendantes sur le Web social.

Résumé

Au cours de la dernière décennie, les outils d’enregistrement et de production musicale, les médias sociaux et les plateformes Web de vente et d’écoute de musique en ligne ont radicalement transformé l’industrie de la musique enregistrée. La baisse significative de vente d’albums et les nouveaux modèles de production, de diffusion et de promotion de la musique ont directement affecté les acteurs traditionnels comme les maisons de disques. Pendant que certains prévoyaient la fin de ces dernières au profit de l’autoproduction et de l’autopromotion, d’autres ont suggéré que les maisons de disques indépendantes pouvaient devenir des joueurs incontournables de ce nouvel environnement, pourvu qu’elles s’adaptent et développent une offre de services et une expertise répondant aux besoins réels des artistes.

Ce mémoire s’intéresse à la façon dont les maisons de disques indépendantes québécoises perçoivent et utilisent les médias sociaux pour accroitre la visibilité des artistes qu’elles représentent. Dans cette étude de cas multiples, quatre maisons de disques indépendantes québécoises ont été sélectionnées. Des entretiens en profondeur ont été réalisés avec les chargés de projet Web de ces maisons de disques indépendantes afin de connaitre leur perception et leurs usages des médias sociaux, de même que les stratégies qu’ils emploient pour accroitre la visibilité des artistes qu’ils représentent sur le Web. Des données tirées d’observation des activités Web des quatre maisons de disques ont également été collectées.

  • Date : 2010 - 2014
  • Type de projet : Mémoire (co-direction avec Lyne Da Sylva)
  • Diplôme : Maîtrise en sciences de l’information, Université de Montréal
  • Lien : Papyrus : dépôt institutionnel

Sujet de recherche

Analyse documentaire en milieu universitaire : deux approches générales comparées.

Résumé

Ce mémoire porte sur l’analyse documentaire en milieu universitaire. Deux approches générales sont d’abord étudiées : l’approche centrée sur le document (premier chapitre), prédominante dans la tradition bibliothéconomique, et l’approche centrée sur l’usager (deuxième chapitre), influencée par le développement d’outils le plus souvent associés au Web 2.0.

L’opposition entre ces deux démarches reflète une dichotomie qui se trouve au cœur de la notion de sujet, c’est-à-dire les dimensions objective et subjective du sujet. Ce mémoire prend par conséquent la forme d’une dissertation dont l’avantage principal est de considérer à la fois d’importants acquis qui appartiennent à la tradition bibliothéconomique, à la fois des développements plus récents ayant un impact important sur l’évolution de l’analyse documentaire en milieu universitaire. Notre hypothèse est que ces deux tendances générales doivent être mises en relief afin d’approfondir la problématique de l’appariement, laquelle définit la difficulté d’accorder le vocabulaire qu’utilise l’usager dans ses recherches documentaires avec celui issu de l’analyse documentaire (métadonnées sujet).

Dans le troisième chapitre, nous examinons certaines particularités liées à l’utilisation de la documentation en milieu universitaire dans le but de repérer certaines possibilités et certaines exigences de l’analyse documentaire dans un tel milieu. À partir d’éléments basés sur l’analyse des domaines d’études et sur la démarche analytico-synthétique, il s’agit d’accentuer l’interaction potentielle entre usagers et analystes documentaires sur le plan du vocabulaire utilisé de part et d’autre.

  • Date : 2014 - 2017
  • Type de projet : Mémoire
  • Diplôme : Maîtrise en sciences de l’information, Université de Montréal.

Sujet de recherche

L’analyse et la visualisation des données ouvertes.

  • Date : 2013
  • Type de projet : Post-Doctorat

Sujet de recherche

L'indexation de musique à grande échelle : exploration du potentiel de nouvelles méthodes d'indexation pour accroître la visibilité de la chanson francophone sur le Web.

  • Date : 2011 - 2013
  • Type de projet : Mémoire (co-direction avec James Turner)
  • Diplôme : Maîtrise en sciences de l’information, Université de Montréal
  • Lien : Papyrus : dépôt institutionnel

Sujet de recherche

Étude comparative du vocabulaire de description de la danse dans les archives et du vocabulaire de représentation de la danse dans la littérature.

Résumé

Notre recherche s’insère dans la mouvance des humanités numériques ; nous y faisons dialoguer les arts et les sciences de l’information.

Depuis quelques décennies, la danse est un sujet d’études et de recherche à part entière. Il devient donc nécessaire de mieux décrire la danse dans les archives, sachant que la description en amont influe grandement sur l’accès en aval. Les méthodes d’extraction automatique de connaissances nous semblent offrir de nouvelles possibilités.

L’objectif de notre recherche est de contribuer au développement d’outils de gestion de l’information dans les archives de la danse en comparant un vocabulaire de description de la danse dans les archives et un vocabulaire de représentation de la danse dans la littérature, recueilli grâce à des méthodes d’extraction automatique de connaissances, pour en distinguer une possible complémentarité, particulièrement en ce qui a trait au vocabulaire de l’expérience esthétique.

D’abord, nous analysons un vocabulaire de description de la danse dans les archives. Nous décrivons certains outils de description des archives de la danse et nous analysons le thésaurus de descripteurs Collier. Nous constatons que le vocabulaire de description de la danse dans les archives ne semble pas prendre en compte l’expérience esthétique. Ensuite, nous analysons un vocabulaire de représentation de la danse dans la littérature. Un vocabulaire structuré de l’expérience esthétique de la danse moderne est ainsi extrait d’un corpus de textes de l’écrivain français Stéphane Mallarmé et analysé. Puis nous comparons les deux vocabulaires afin d'en distinguer la complémentarité quant à la description de l’expérience esthétique.

Nous formulons une première suggestion d’amélioration de certains thésaurus employés dans les archives de la danse : un thésaurus au vocabulaire essentiellement factuel, comme le thésaurus de descripteurs Collier, peut être enrichi de termes à propos de l’expérience esthétique. Le vocabulaire de représentation de la danse dans la littérature est jusqu’à un certain point complémentaire au vocabulaire de description de l’expérience esthétique de la danse dans les archives. Nous menons ainsi une première expérimentation qui justifie en partie la pertinence de certaines méthodes d’extraction de connaissances dans le développement et la maintenance de ressources documentaires pour le domaine des arts d’interprétation tels que la danse.

  • Date : 2010 - 2013
  • Type de projet : Mémoire (co-direction avec Robert Crépeau)
  • Diplôme : Maîtrise en sciences de l'information, Université de Montréal.
  • Lien : Papyrus : dépôt institutionnel

Sujet de recherche

Utilisation des techniques de fouille de textes pour l’extraction, l’organisation et la visualisation de l’évolution des thèmes abordés à travers des mémoires et des thèses en anthropologie au Québec entre 1985 et 2009.

Résumé

S’insérant dans les domaines de la Lecture et de l’Analyse de Textes Assistées par Ordinateur (LATAO), de la Gestion Électronique des Documents (GÉD), de la visualisation de l’information et, en partie, de l’anthropologie, cette recherche exploratoire propose l’expérimentation d’une méthodologie descriptive en fouille de textes afin de cartographier thématiquement un corpus de textes anthropologiques.

Plus précisément, nous souhaitons éprouver la méthode de classification hiérarchique ascendante (CHA) pour extraire et analyser les thèmes issus de résumés de mémoires et de thèses octroyés de 1985 à 2009 (1240 résumés), par les départements d’anthropologie de l’Université de Montréal et de l’Université Laval, ainsi que le département d’histoire de l’Université Laval (pour les résumés archéologiques et ethnologiques).

En première partie de mémoire, nous présentons notre cadre théorique, c'est-à-dire que nous expliquons ce qu’est la fouille de textes, ses origines, ses applications, les étapes méthodologiques puis, nous complétons avec une revue des principales publications. La deuxième partie est consacrée au cadre méthodologique et ainsi, nous abordons les différentes étapes par lesquelles ce projet fut conduit; la collecte des données, le filtrage linguistique, la classification automatique, pour en nommer que quelques-unes. Finalement, en dernière partie, nous présentons les résultats de notre recherche, en nous attardant plus particulièrement sur deux expérimentations. Nous abordons également la navigation thématique et les approches conceptuelles en thématisation, par exemple, en anthropologie, la dichotomie culture ̸ biologie. Nous terminons avec les limites de ce projet et les pistes d’intérêts pour de futures recherches.

© Dominic Forest. Réalisation par Nawel Aammar à partir du thème Adam créé par wpdna.